Zwift : à 2 secondes d’une victoire dans ma catégorie

Dans le cadre de ma préparation au Triathlon L de Deauville à la fin du mois, je profite des weekends pour réaliser des sorties un peu plus longues qu’en semaine. Adepte du home-trainer sur Zwift, je découvre dès l’interface d’accueil que la DDR Saturday Race Series (40 km) démarre dans 10 minutes. Ma première & précédente expérience de course sur Zwift date de 6 mois environs, alors … Go!

Échauffement sur la ligne de départ

En s’inscrivant à une course, on a le choix de la catégorie dans laquelle on veut participer. Voici le détail tel que l’indique ZwiftInsider :

Je pèse environ 73kg et mon FTP estimé est de 252 Watts. J’ai donc une puissance moyenne de 3,45w/kg. Je devrais donc m’inscrire en catégorie B. Mais je découvre ce tableau à l’heure de l’écriture de ce récapitulatif sportif… Par conséquent, en m’inscrivant en catégorie C, je me suis donc retrouvé avec des concurrents légèrement en deçà de mes capacités.

On lâche rien !

Lors de ma première course sur Zwift en Décembre dernier, j’ai constaté que les concurrents partaient comme des balles en début de course. Cette fois, j’ai tenté la même stratégie, au risque de me cramer. Et surprise… personne (ou presque) n’a tenté la même chose. Je me suis alors rapidement retrouvé en tête du groupe C. Et mon avance grandissait : 20 secondes, 45 secondes, 1 minute, 2 minutes, etc.

1 à 2 minutes d’avance sur le 2nd de ma catégorie durant les 35 premiers kilomètres

Le parcours était très vallonné, et j’attaquais en force dans les montées. Motivé par le fait de rattraper quelques concurrents du groupe B, mon début de course n’était pas vraiment sur le mode économie.

A 35 kilomètres de l’arrivée, j’étais toujours en tête de mon groupe. Mais je voyais l’avance sur le second fondre comme neige au soleil. Tout à gauche, je moulinais dans les montées. Et je ne forçais plus trop dans les descentes, histoire de m’économiser sur la fin du parcours. Mais un concurrent japonais s’est donné comme un fou pour me reprendre 2 minutes sur ces 5 kilomètres… et me dépasser de quelques mètres sur la fin de course ! Et malgré mon sprint sur les 400 derniers mètres… j’échoue à 2 malheureuses secondes de la victoire :(

Zwift dresse un récapitulatif précis en fin de course
133 TSS — Une donnée déterminée par Training Peaks

Malgré tout, l’expérience aura été très intéressante. La gestion d’énergie, la lecture de la course, jauger ses capacités par rapport à des concurrents qu’on ne voit pas directement, et dont il faut essayer d’anticiper les attaques… Bref, tout cela rend Zwift passionnant !

Augmentation de mon FTP

Malgré ma victoire perdue, lot de consolation : mon FTP estimé s’est légèrement amélioré, passant de 252 à 255 Watts. Du coup, en arrivant à baisser mon poids à 70kg d’ici Deauville, je pourrais prétendre à une efficacité énergétique de 255/70 = 3,64w/kg. Et muscler davantage mon jeu !

#NeverGiveUp

#ViveLeSport

Entrepreneur, Ecommerce & digital consultant — Sport passionate / Challenge lover

Entrepreneur, Ecommerce & digital consultant — Sport passionate / Challenge lover