Finisher du Triathlon M de Deauville 2020–151e au général

Une météo de m***

De Triathlon à Duathlon

Heureusement— un peu au dernier moment — la direction de course a pris la sage décision d’annuler l’épreuve de natation en mer. Et de la remplacer par une épreuve de course à pied. Avec une partie dans le sable. Alors exit le Triathlon. Et bonjour le Duathlon !

Côté matériel

Puisqu’il n’y a pas de natation, alors j’en profite pour optimiser mon équipement pour les autres épreuves. Je m’équipe de compresses aux jambes et aux bras. Et je reste vêtu d’un coupe-vent cycliste sur l’ensemble de l’épreuve. De même, je choisis de conserver mes gants de vélo, pour gagner un peu de temps lors des 2 transitions.

Mon Look m’attend désormais sagement dans le parc à vélos, à l’emplacement 720

Natation out — remplacée par une course à pied de 3km

Dimanche, 15h. Le départ va s’effectuer depuis la plage, même si les 1500m de natation sont annulés. Il caille — NDLR : 10°C — et il y a beaucoup de vent. On est tous frigorifiés. Perso, je claque des dents tellement j’ai froid…

Tout le monde est rivé sur sa montre !

Transition 1 — CAP 3km > Vélo

Une première transition relativement rapide. Juste le temps de déchausser mes On CloudFlow. De mettre mon casque. Et de traverser le parc à vélos en courant — en chaussettes — jusqu’à la ligne de transition. Un petit bouchon se forme déjà à la sortie du parc à vélos. Bref, je finis 161e classé sur cette portion, avec une transition effectuée en 1min. 48s.

Partie 2 — Vélo : 40km dans le Pays d’Auge

Pas le temps de respirer ! Une fois monté sur son vélo, et après avoir parcouru environ 2km pour sortir de Deauville, on se confronte directement à la grosse difficulté du parcours : la montée de la côte de Saint-Laurent. Une ascension longue de 1km environ. Mais ultra raide, avec une pente de 12% à 20% ! De quoi piquer les cuisses :)

La montée du Saint-Laurent, à la sortie de Deauville
  1. Je ne connais pas le parcours, donc difficile d’appréhender les courbes qui se présentent face à nous. Mon freinage est parfois mal dosé ;
  2. Le vent, et une fine pluie qui rendent la chaussée glissante ;
  3. Un second col à mi-parcours sur une longueur de 1500m. Que j’ai attaqué comme un dingue. Ascension qui m’a valu de me faire surnommer “V12” par un groupe de concurrents que je remontais. Ce qui fait toujours plaisir dans ce genre de moment :)
  4. Des zones étroites, qui créent des bouchons. Le plus souvent sur un macadam dégradé…
  5. Idem, je continue à gueuler “Gauche !” ou “Droite !” pour indiquer les concurrents de me laisser passer. Ce que tout le monde fait. Sauf un gars, qui ne m’a pas prévenu et est tombé par ma faute. Du coup, cette erreur m’aura coûté quelques autres secondes d’arrêt en pleine ascension, pour m’assurer qu’il se portait bien.
A la recherche du meilleur CX
Un rapide coup d’oeil sur le dénivelé montre bien les quelques murs qu’il a fallu escalader…

Transition 2 : Vélo > CAP 10km

Là, c’est simple : on gare son vélo à son emplacement. On remet ses chaussures de course à pied. Et on repart illico après une bonne gorgée d’eau !

CAP 10km, 2 boucles de 5km

A la sortie du parc à vélos, on refait face à la mer. Le vent nous balance du sable dans les yeux. Ce qui n’est franchement pas très agréable… Mais une centaine de mètres plus tard, je retrouve un rythme de course correct, et je tourne aux environs de 4min./km. Ni trop vite, ni trop lent. Mon objectif, c’est de terminer ces 10km en 39 minutes environ.

Première boucle de 5km

Rencontre du 3ème type

Soudain, je croise un concurrent qui sort du parc à vélos, et qui est donc 5km derrière moi. Et je le vois balancer ses déchets — gels alimentaires, entre autres — en pleine nature… Du coup, j’ai totalement pété les plombs.

This is end, my friend!
Un départ tranquille à 4min./km, puis le sable, le vent, la pause-pipi…. synonymes de positions de perdues :/

--

--

Entrepreneur, Ecommerce & digital consultant — Sport passionate / Challenge lover

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
David Desrousseaux

David Desrousseaux

269 Followers

Entrepreneur, Ecommerce & digital consultant — Sport passionate / Challenge lover