Finisher du Triathlon M de Deauville 2020–151e au général

Une seule question me hante depuis des jours : “Comment vais-je réussir à nager dans ces conditions ?”… Car même si j’ai pu reprendre la natation, je me sens encore particulièrement faible dans cet exercice.

Une météo de m***

L’épreuve sera toujours décomposée en 3 temps : course à pied de 3km, parcours vélo de 40km. Et retour à la course à pied pour 10km cette fois.

Néanmoins, je fais le pari d’un casque profilé, pour contre-balancer le fait de ne pas être équipé de prolongateurs sur mon vélo de route.

Mon Look m’attend désormais sagement dans le parc à vélos, à l’emplacement 720

Natation out — remplacée par une course à pied de 3km

Pour ma part, il n’y a pas 50 moyens de m’auto-évaluer : j’ai le nez plongé sur ma montre et les métriques — pour estimer mon effort et mon niveau de fatigue.

Tout le monde est rivé sur sa montre !

Je finis cette première épreuve de 3km en 14'20 — classé 101e sur cette portion. Strava m’indique que cette portion faisait en réalité 3,6km — accomplis sur une moyenne de 3'58/km.

Transition 1 — CAP 3km > Vélo

Partie 2 — Vélo : 40km dans le Pays d’Auge

Sur la montée de ce col, je suis classé 136e. A quelques secondes simplement de la 50e place. Dommage d’avoir été un peu gêné durant cette ascension du coup :/

La montée du Saint-Laurent, à la sortie de Deauville
A la recherche du meilleur CX
Un rapide coup d’oeil sur le dénivelé montre bien les quelques murs qu’il a fallu escalader…

Là, j’avoue être un peu déçu de ce classement intermédiaire. Il n’y a qu’1 ou 2 concurrents qui m’ont dépassé visuellement sur ce parcours. La faute au Rolling Start, qui ne m’a pas mis face à des gars que j’aurais pu suivre autrement. Un peu frustrant. D’autant qu’à quelques minutes près, je gagnais une centaine de positions. Peut mieux faire, donc !

Transition 2 : Vélo > CAP 10km

CAP 10km, 2 boucles de 5km

Au premier tour, je suis 132e. Et j’en suis à 1h56'58 de course. Reste 5 kilomètres à parcourir.

Première boucle de 5km

Oui, je l’ai insulté, lui ai hurlé dessus. Et j’ai menacé de le frapper. Ces comportements de clochards me dégoutent. On est face à la mer, et cet abruti — dont je n’ai pas eu la présence d’esprit de noter le numéro de dossard — se justifie de son geste parce qu’il “n’y a pas de poubelles”. “B**ff*n, garde tes déchets à la main, et tu les balanceras à la prochaine poubelle, dans 100 mètres !”

This is end, my friend!
Un départ tranquille à 4min./km, puis le sable, le vent, la pause-pipi…. synonymes de positions de perdues :/

--

--

Entrepreneur, Ecommerce & digital consultant — Sport passionate / Challenge lover

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
David Desrousseaux

David Desrousseaux

Entrepreneur, Ecommerce & digital consultant — Sport passionate / Challenge lover